Les news du Faso

Les news du Faso

Question aux constitutionnalistes : peut-on modifier le Code électoral à 3 mois des élections?

La loi c'est la loi, dit-on. Même si elle est dure, il faut l'accepter. Encore plus, lorsque nous sommes dans un Etat de droit. C'est du moins l'avis du constitutionnaliste et enseignant en Droit, Luc Marius Ibriga.

En effet et sur la Télévision nationale (cité par burkina24.com), il a estimé que la décision de la Cour de justice de la CEDEAO sur le nouveau Code électoral doit être appliquée. « Je pense que le code devrait être modifié pour prendre en compte l’arrêt de la cour de justice de la CEDEAO », a-t-il dit. Et d'ajouter que dans un Etat de droit, "on doit s’incliner devant la décision de la justice, dans la mesure où les décisions de la Cour de justice de la CEDEAO sont sans appel et il n’y a pas de pourvoi possible ». Voilà qui est clair. Le constitutionnaliste pense donc qu'il faut en profiter pour clarifier le Code. "Dans la situation où nous sommes actuellement, l’application du code électoral aurait été un prétexte pour faire en sorte que les élections n’aient pas lieu. Aujourd’hui, il y a un argument de moins qui est enlevé à ceux qui voulaient perturber les élections et donc il n’y aura plus de raison que nous n’allions pas aux élections dans la mesure où, par la décision de la Cour, les uns et les autres pourront se présenter », a-t-il précisé. Mais j'ai une question pour les constitutionnaliste. Peut-on modifier le Code électoral à 3 mois des élections ? Je veux bien le savoir.

source : burkina24.com 




14/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres