Les news du Faso

Les news du Faso

Burkina Faso : la Côte d'Ivoire trempée dans " notre " coup d'Etat

Un coup d’Etat militaire perpétré par le Général Gilbert Diendéré a interrompu le cours de la Transition au Burkina Faso. Si Diendéré semble la partie visible de l'iceberg, on est en droit de se demander si la Côte d'Ivoire voisine et son président Alassane Ouattara n'ont pas été pour beaucoup dans ce coup d'Etat, tellement certains faits, propos et actions le laissent croire clairement.

 

L'ex Régiment de la sécurité présidentielle (RSP) est incontestablement l'acteur visible du coup d'Etat burkinabè intervenu les 16 et 17 septembre derniers. Bien entendu, des implications de personnalités et partis politiques internes sont incontestables. Mais les faits étant ce qu'ils sont, leur analyse un peu plus poussée ramène les Burkinabè et certains observateurs de la scène politique nationale à l'évidence de la responsabilité de certains chefs d’Etats africains qui ont contribué activement à fomenter la chute de Michel Kafando et de son gouvernement de la Transition.

Alassane Ouattara

En premier, le président ivoirien Alassane Ouattara, qui héberge le président déchu Blaise Compaoré, est cité pour n'avoir pas encore digéré la défaite de son ami. Ses hommes ont ainsi activement contribué à renverser le président Kafando. Mais leur joie a été de courte durée, le peuple et l'Armée burkinabè ayant rapidement rétabli l'ordre.

Seulement, les choses se voyaient venir. Du 12 au 15 juin 2015 en Afrique du sud au 25e sommet de l’Union africaine (UA), le Groupe international de contact sur le suivi de la Transition au Burkina Faso s’est retrouvé à la demande du président ivoirien, Alassane Ouattara , pour, dit-il " discuter du nouveau code électoral adopté en avril dernier par le Conseil national de la Transition " et qui excluait tous ceux qui ont soutenu la tentative de modification de l’article 37 ayant entrainé l’insurrection populaire. Parce qu'après l'adoption dudit code qui est pourtant « l’expression de la volonté du peuple insurgé les 30 et 31 octobre 2014 », la délégation conduite par le ministre de la Sécurité d'alors, Auguste-Denise Barry a organisé une tournée dans les pays voisins et même hors du continent pour s'expliquer à la diaspora burkinabè. Bizarrement, ce n'est qu'en Côte d'Ivoire que les missionnaires du gouvernement de la Transition ont été pris à partie, violentés sans qu'Alassane ne bronche. Pire, il demandera par la suite, le retrait pur et simple de ce nouveau code.

Que dire de sa déclaration à la 47e session ordinaire de la CEDEAO tenue à Accra au Ghana, quand le chef de l’Etat ivoirien disait " nous avons insisté sur le fait que l’exclusion ne sera pas acceptable " ? Les visites de Gilbert Ouédraogo de l’ADF/RDA, de Djibrill Bassolé et des responsables du CDP dont Léonce Koné à Abidjan auprès de Blaise Compaoré et d’Alassane Ouattara qui s'en sont suivies confirment que du côté de la Lagune Ebrié, le camp était choisi.

Moustapha Chafi

Bien avant le coup d'état (une semaine exactement) nous apprend le quotidien burkinabè " Le Pays ", le lieutenant-colonel Zacharia Koné, commandant en second du bataillon blindé de la caserne d'Akouédo située à Abidjan, route de Bingerville, un proche de Hamed Bakayoko et de Alassane Ouattara, se sont vus en Côte d'Ivoire avec le général Diendéré. Zakaria Koné, selon notre confrère, " a coordonné son aide aux putschistes de Diendéré avec l'appui logistique et financier de Moustapha Chafi, un Mauritanien en rupture de ban avec Nouakchott, ex-conseiller du PM Guillaume Soro et de Blaise Compaoré. L'aide de Zakaria à Diendéré est la partie visible de l'iceberg. Des milieux diplomatiques à Paris évoquaient la joie et l'activisme des milieux politico-militaro-affairistes proches de Ouattara à la suite du putsch de Diendéré. Un putsch qu'ils avaient tous applaudi, sablant le champagne pour certains tel l'ex-chef rebelle ivoirien Guillaume Soro, … ". Voilà donc qui est clair !

Guillaume Soro

Qu'à cela ne tienne, la résidence de Guillaume Soro dans le quartier huppé de Ouaga 2000 a été perquisitionnée dans l'après-midi du mercredi 7 octobre dans le cadre de l'enquête sur le coup d'état du RSP dirigé par Gilbert Diendéré. Et pour cause, ce dernier se serait rendu au domicile burkinabè de l'actuel président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro et ancien chef de la rébellion, peu avant le coup d'état. Les enquêteurs seraient à la recherche d'éventuels liens avec la Côte d'Ivoire et suite à cette perquisition, le 7 octobre dernier par les autorités judiciaires militaires burkinabè, du domicile privé de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, sis à Ouaga 2000, les autorités ivoiriennes ont rappelé, pour consultation, leur ambassadeur en poste à Ouagadougou. Aussi, une rencontre entre Gilbert Diendéré et une délégation ivoirienne (dont l'un des frères de Alassane Ouattara) dans la Léraba (Sindou) où se trouve le prétendu village natal du président ivoirien, quelques jours également avant le coup d'état réconforte plus d'un qu'ADO est impliqué dans le coup de frein porté à la démocratie burkinabè à travers la prise armée du pouvoir par Gilbert Diendéré.

Après cela, le chef de l’Etat ivoirien s'est contenté de dire qu'il suit « attentivement la situation au Burkina Faso », en attendant les propositions de sortie de crise de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Dans une hypocrisie qu'il cache mal d'ailleurs, il condamnait le coup d'état en ces termes : " Nous avons condamné le coup d’Etat comme nous l’avons fait pour le Mali et la Guinée Bissau. C’est notre pratique. Nous ne faisons pas de condamnation d’Etat à Etat. Nous avons condamné ce coup d’Etat. Maintenant, nous condamnons la violence. Nous avons beaucoup travaillé à Abuja (Nigeria) pour l’apaisement et que les différentes forces ne s’affrontent pas (…). Je souhaite que ce pays retrouve rapidement la paixC’est le plus important parce que c’est l’un des pays les plus pauvres du continent et dans le monde ". Une dernière phrase qui a ulcéré les Burkinabè au point de lui rétorquer qu'il est Burkinabè d'origine. « Oui pauvre Ouattara on est même le pays le plus pauvre au monde en terme d’économie mais le pays le plus riche du monde en dignité, intégrité et patriotisme ", lui ont rappelé certains internautes.

Au sommet extraordinaire de la CEDEAO au Nigéria pour parler entre autres de l'amnistie à accorder aux putschistes, les débats ont été houleux parce que certains chefs d'Etat dont Alassane Ouattara militaient fortement à cet effet. Heureusement que la raison l'a emporté sur les sentiments et c'est en queue de poisson que la rencontre des chefs d'Etat s'est achevée, chacun ayant rejoint l'aéroport sans attendre ses restes. Pour sûr, estime le directeur de recherches à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), Philippe Hugon, on ne peut imaginer que le coup d’État ait pu avoir lieu sans le consentement de l’ancien président déchu Blaise Compaoré. Pour lui, le président ivoirien Alassane Ouattara, très lié à Blaise Compaoré, ne peut que condamner ce coup d’État de peur de ramer à contre-courant des condamnations de la CEDEAO, de l'Union africaine et de toute la communauté internationale. Aussi, voulait-il se montrer démocrate et surtout camoufler ses actions sous-terraines contre la Transition burkinabè aux fins de se venger de la débâcle de son mentor, chasser du pouvoir parce qu'ayant voulu s'éterniser au pouvoir.

Que ce soit Blaise Compaoré, Alassane Ouattara, Guillaume Soro, Moustapha Ould Limam Chafi ou leurs proches, la Côte d'Ivoire apporte encore de l'eau au moulin de ceux qui tiennent mordicus que la présence de président Blaise Compaoré en terre d'Eburnée constitue une menace pour la paix et la stabilité du Burkina Faso. Il serait donc temps que le pays des hommes intègres envisage que la Côte d'Ivoire l'extrade pour qu'il revienne répondre de ses actes et surtout qu'il soit mis hors d'état de nuire.

 Source :  entrepriseinnovation.com




15/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres