Les news du Faso

Les news du Faso

Nouveau gouvernement: les ‘’transitaires’’ qui peuvent rebeloter, les nouvelles têtes possibles

Les responsables au sommet du MPP n’ont plus une minute à eux. Même le somnifère le plus puissant ne peut plus les aider à faire un somme, tant les sollicitations sont nombreuses, les apartés se succèdent aux conciliabules pour trouver le juste milieu qui va permettre de sortir un premier gouvernement qui ne souffre pas de contestations.

Samadou Coulibaly

             Samadou Coulibaly

Au premier rang de ceux qui en perdent le sommeil, il y a, tout naturellement, le trio ‘’RSS’’ et, à côté d’eux, le Larlé Naaba. J’ai capté une conversation entre le chef de Larlé et Roch pendant la campagne et le second a promis au premier au moins deux postes ministériels s’il est élu. Cet échange entre les deux amis a été aussi intercepté par des gens bien intéressés par les maroquins ministériels. C’est là que le Larlé aussi s’est retrouvé dans la danse des hommes les plus courtisés du Faso.
Cela écrit, il y a des ministres de la Transition qui sont dans les starting-blocks pour le nouveau gouvernement. J’ai vu des propositions du Paren et de l’Unir/PS, des membres de la nouvelle majorité présidentielle. Or donc, il se trouve que ces deux formations politiques ont déjà des ministres ‘’transitaires’’. L’idéal pour le MPP serait de confirmer ces ministres qui ont acquis une certaine expérience dans la gestion des départements ministériels. Ainsi, Salifou Dembélé du Paren et Samadou Coulibaly de l’Unir peuvent revenir. Mais, car il y en a, des membres des partis d’où ils viennent entendant eux aussi s’essayer dans la fonction ministérielle, les débats achoppent sur cette donne. A défaut, comme le souhaite Gorba, il n’y aura que de nouvelles têtes.

Yemboini Thiombiano

                   Yemboini Thiombiano

Un ami à moi, qui aime spéculer, a dit qu’avec la guéguerre entre Pascal Yemboini Thiombiano, chargé de com de la campagne de Roch, et Souley Savadogo, secrétaire à l’information du MPP, un troisième larron pourrait venir saisir maître Aliboron le ministère de la Communication. Mon pote spéculateur a cité le PDG de Radio Oméga, Alpha Barry, il a de l’entregent. En face, il y a Mafarma Sanogo, ancienne directrice de la RTB; elle est depuis lors en Belgique. Et dans cette logique Pascal Yemboini pourrait se consoler avec le poste de Directeur général des médias de l’Assemblée nationale, aux côtés du président Salif Diallo et Souley Savadogo sera directeur de communication de la présidence du Faso. Ainsi, les vaches en seront mieux gardées.

source : lesechosdufaso.net



29/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 91 autres membres